Vaccins : point sur le dernier scandale en Chine et la situation à Hong-Kong

 

Un nouveau scandale sanitaire en Chine a provoqué cet été une tempête dans l’opinion et sur les médias sociaux. Quelle est la situation à Hong-Kong ? Et quelles sont les conséquences sur la demande de vaccins?

Que s’est il passé en Chine ?

Une inspection inopinée a trouvé que la société Changsheng Bio-technology, deuxième plus gros producteur de vaccins contre la rage en Chine avait falsifié des données relatives à 113.000 vaccins. Officiellement ces vaccins n’avaient pas quitté l’usine.

Les autorités chinoises ont également confirmé que cette société avait produit et vendu plus de 250.000 doses de vaccin contre la Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite (DTP) de mauvaise qualité, ne permettant pas d’immuniser correctement les nourrissons.

Après une longue série de scandales alimentaires et sanitaires, ces révélations ont suscité l’anxiété et la colère chez des centaines de millions de parents chinois.

En août, le régime chinois a annoncé des sanctions contre une quarantaine de haut responsables.

Quel impact sur les approvisionnements en vaccins à Hong-Kong ?

Il est important de noter que les vaccins DTP habituels en Chine (appelés 3-en-1) ne sont pas utilisés à Hong-Kong où des vaccins 4-en-1 ou 5-en-1 sont administrés. Si un enfant de Chine continentale vient se faire vacciner à Hong-Kong, il recevra un de ces deux types de vaccin, qui incluent une dose supplémentaire pour l’Haemophilus influenzae (Hib) et/ou l’Hépatite B (HVB)

.

Anticipant une forte hausse de la demande de vaccins pour nourrissons venant de Chine continentale, de nombreux pédiatres et cliniques de Hong-Kong ont renforcé leurs commandes, L’hôpital privé Sanatorium a confirmé une hausse de la demande suite au scandale et avoir contacté ses fournisseurs pour garantir “un approvisionnement stable en vaccins” dans un communiqué à l’AFP.

On estime que les nourrissons de Chine continentale représentent environ 10 % de la demande de vaccins dans les cliniques privées de Hong-Kong.

À Hong-Kong environ 90 % des enfants reçoivent le vaccin 4-en-1 dans des établissements publics. Certains parents préfèrent les cliniques privées car elles proposent le vaccin 5-en-1.

Le ministère de la Santé de Hong-Kong surveille depuis de près l’approvisionnement en vaccins des secteurs public et privé, mais l’a décrit comme «stable». Vous trouverez plus d’informations sur la vaccination 4-en-1 ici.

La différence entre la Chine et Hong-Kong ? Vaccins locaux ou vaccins internationaux ?

En Chine continentale, plus de 95 % des vaccins sont fabriqués localement. Pour les parents chinois souhaitant plus de sécurité mais ne pouvant venir à Hong-Kong pour faire vacciner leur enfant, la seule option est le vaccin importé. On les trouve dans des cliniques privées mais leur disponibilité n’est pas garantie.

À Hong-Kong la situation est différente puisque tous les vaccins pour enfants proviennent de noms pharmaceutiques internationaux, tels que GlaxoSmithKline ou Sanofi.

En 2016, Hong-Kong a imposé au secteur public de ne pas vacciner plus de 120 enfants non locaux par mois, pour dissiper les craintes d’une pénurie de vaccins. Un scandale venait alors d’éclater: il était apparu que plus de 570 millions de yuans (650 millions HKD) de vaccins défectueux avaient été vendus illégalement en Chine pendant des années.

Où se faire vacciner à Hong-Kong ?

Combien ça coûte ?

À Hong-Kong, les parents ne sont pas légalement obligés d’immuniser leurs enfants, mais de nombreuses crèches et écoles n’acceptent pas les enfants non vaccinés. Vous pouvez soit faire vacciner votre enfant dans le secteur public dans le centre de santé maternelle et infantile de votre “cluster”, soit dans le secteur privé dans un hôpital privé ou un cabinet médical.

Consultez notre annuaire sur la vaccination dans les hôpitaux privés à Hong-Kong, avec leurs coûts.

Article écrit par notre partenaire Healthy Matters, la source d’information santé pour les familles à Hong-Kong. Healthy Matters ce sont des événements annuels, un site internet, une newsletter et le livre de référence sur Maternité & Bébés à Hong-Kong. Tout pour s’informer et rester en bonne santé ! Inscrivez-vous gratuitement sur healthymatters.com.hk !

Pour consulter l’article en anglais : 

www.healthymatters.com.hk/chinas-vaccination-scandal-and-what-it-means-to-hong-kongs-vaccine-supply/