Un quatrième site pour « Les petits lascars »

Dès la rentrée prochaine, l’école « Les petits lascars », fondée par les Français, Christian et Dominique Chasset il y a treize ans, ouvre un nouveau campus à Tseung Kwan O. Dès l’annonce faite par le lycée français d’ouvrir un site sur cette partie de Hong-Kong, les responsables de la petite école française ont lancé ce projet, confirmé aujourd’hui. 

Par Catya Martin

«L’année dernière, nous avons eu plusieurs rencontres pour avancer sur ce projet avec le consul général de l’époque, Eric Berti et ses équipes ainsi que le proviseur, David Tran. Tous se sont montrés très enthousiastes, et favorables à cette initiative. Ils nous ont encouragés dans cette direction et nous ont assurés de leur soutien », explique Dominique Chasset, cofondatrice de l’école.

L’objectif que se sont fixé les fondateurs, Christian et Dominique Chasset, est avant tout de compléter l’offre du lycée français Victor Segalen et ainsi d’offrir aux enfants une véritable passerelle vers cet établissement.

« Nous souhaitons continuer à créer des places pour accueillir les enfants dès la toute petite section (TPS) dans le but d’offrir aux familles une véritable solution de scolarisation avant la moyenne section (MS) », ajoute Dominique Chasset.

Selon la fondatrice, le programme proposé par Les petits lascars, entièrement en accord avec les programmes imposés par l’Education nationale, tant pour le bilingue que pour le français, permettrait d’assurer aux familles un accès légitime au lycée français.

Pour obtenir cette légitimité, Les petits lascars sont en train de faire une demande d’homologation, afin de pouvoir travailler en étroite collaboration avec les équipes du lycée Victor Segalen et ainsi obtenir une priorité à l’inscription pour les enfants de leur école. « Il s’agit en fait du même type de collaboration que celui qui existe aujourd’hui à Singapour entre le lycée et les petites écoles homologuées », explique de son côté Christian Chasset.

Après une recherche de locaux compliquée, le couple trouve enfin l’emplacement idéal, correspondant à la vision qu’ils ont de ce futur site. « Ces nouveaux locaux sont très bien situés, juste en face du lycée. Ils sont spacieux avec l’espace suffisant pour faire de belles salles de classe. Ils sont lumineux avec une vue sur la mer, et surtout bénéficient d’un espace extérieur privé pour une cour de récréation », indique avec enthousiasme Dominique.

Avec Central, Wong Chuk Hang (Southside), Sai Kung et maintenant  Tseung Kwan O, « Les petits lascars » répondent à une nouvelle demande de la communauté française installée en dehors de l’île de Hong-Kong. « Nous ne fermons pas de site pour ouvrir Tseung Kwan O », tient à préciser Dominique. « Notre école de Sai Kung nous a permis de nous faire connaître auprès des familles installées ici, d’accroître notre réputation dans cette région de Hong-Kong, et surtout de gagner la confiance des parents qui aujourd’hui adorent l’école, et les enseignants », poursuit-elle.  « Les parents sont si contents des résultats que beaucoup choisissent d’y laisser leurs enfants le plus longtemps possible », précise la cofondatrice française, installée à Hong-Kong depuis 35 ans. « Nous espérons donc que le bouche à oreille se fera et que les familles de Tseung Kwan O nous accorderont à leur tour toute leur confiance », conclut-elle.