Tête de linotte

Chez vous c’est plutôt ambiance Hadrien ou outre-tombe ? Éléphant ou poisson rouge ? Vive ou morte (RAM ou ROM) ? Sélective ou photographique ? Allez, un effort, vous l’avez au bout de la langue, la, la…mémoire, oui bravo !

Par Stéphanie Delacroix

Sur la mémoire aussi les avis divergent et dix verges, comme disait – si j’ai bonne mémoire – Pierre Desproges c’est beaucoup pour un seul homme !

Chateaubriand depuis l’outre-tombe, où il séjourne depuis le 4 juillet 1848, confirmerait-il que « la mémoire est souvent la qualité de la sottise » ? Ou aurait-il changé d’avis pour rejoindre l’auteur de Macbeth, qui lui s’y trouve depuis le 23 avril 1616, et dire que « la mémoire est la sentinelle de l’esprit » ? Et bien on n’en sait rien. 

Ce que je sais par contre c’est que la mémoire s’use si on ne s’en sert pas. Depuis, comme vous j’imagine, que j’ai appris vers 10 ans l’existence des mnémotechniques avec la liste des conjonctions de coordination, je suis devenue fan. Fan, pas tant des conjonctions de coordination, quoique… (quoique pour info est une conjonction de subordination pas de coordination que j’aimerais que vous cessiez de confondre (1) avec son homophone « quoi que » en deux mots, qui lui est un pronom relatif indéfini composé), fan des mnémotechniques que j’aime beaucoup partager au grand damne de mon fils et de mon mari soutenant mordicus et en dépit du bon sens qu’une mnémotechnique c’est personnel ça ne se partage pas. Force est de constater qu’à cause d’Ornicar beaucoup de gens ont l’accent aléatoire sur le où qui n’a pas le bon rôle dans la fameuse phrase.

Si je vous dis :

MEs Vieilles Tortues MArchent Justement Sur Un Ninja ?

Me Voici Tout Mouillé, J’ai Suivi Un Nuage Pluvieux ?

Ça vous cause ? Allez, je vous aide, je préfère le second parce qu’en plus d’être vraisemblable il permet d’ajouter Pluton.

Il s’agit de deux mnémotechniques pour se souvenir des planètes du système solaire dans l’ordre de leur proximité avec le soleil (qu’on voit mal quand il pleut !) (2).

Mais attention, hein, je ne m’en sers qu’avec parcimonie et dans les cas extrêmes quand j’ai la mémoire qui flanche, je me souviens plus très bien. Par exemple en japonais, allez savoir pourquoi, dès le début et encore maintenant, impossible de démêler la droite de la gauche le [mi gui] du [hidari] sans l’aide d’Hillary Clinton…qui est démocrate…un peu comme de gauche donc, ce qui nous donne : Hilary => Hidari => gauche. Alors que je sais parfaitement quel kanji est celui qui signifie gauche et celui qui signifie droite  ! Ça vous fait probablement d’aussi belles jambes que celles de Jeanne Moreau, mais moi ça m’interroge !

On a donc de la mémoire pour certaines choses et pas pour d’autres. Très vite oubliée la conférence des Nations Unies de Stockholm de 1972 alors que si je vous dis Rocket Man vous allez forcement me dire Elton John (1972 aussi).

Stockholm et ses mises en garde, son signal d’alarme, ses 26 principes (adoptés) dont voici les quatre premiers (je vous laisse chercher les 22 autres, ce n’est pas très difficile, vous pouvez aussi les apprendre par cœur mais c’est plus long …)

Principe 1

La liberté est un droit fondamental pour l’Homme, l’égalité et des conditions de vie satisfaisantes aussi, dans un environnement dont la qualité lui permette de vivre dans la dignité et le bien-être. Il a le devoir de protéger et d’améliorer l’environnement pour les générations actuelles et futures. 

De ce fait, les politiques qui encouragent le racisme, l’apartheid, la discrimination, les formes coloniales et autres oppression et domination étrangères doivent être éliminées après condamnation.

Principe 2

Les ressources naturelles du globe, y compris l’air, l’eau, la terre, la flore et la faune, et particulièrement les échantillons représentatifs des écosystèmes naturels, doivent être préservés dans l’intérêt des générations présentes et à venir par une planification ou une gestion attentive selon que de besoin.

Principe 3

La capacité du globe de produire des ressources renouvelables essentiellement doit être préservée et, partout où cela est possible, rétablie ou améliorée.

Principe 4

L’Homme a une responsabilité particulière dans la sauvegarde et la sage gestion patrimoine constitué par la flore et la faune sauvage et leur habitat, qui sont aujourd’hui gravement menacés par un concours de facteurs défavorables. 

La conservation de la nature, et notamment de la flore et de la faune sauvages, doit donc tenir une place importante dans la planification pour le développement économique.

Quoi ? 1972 ? il y a presque 50 ans … un demi-siècle quoi !? Et oui, c’est fou non, cette mémoire sélective des gouvernements ?! 

Je viens de m’apercevoir qu’il manque à ce texte les traductions en anglais, japonais, chinois et indonésien du mot clef de la chronique… vous m’excuserez, j’ai…oublié !

  1. C’est facile, si on peut remplacer par « bien que » ou « encore que » alors c’est « quoique » en un seul mot.
  2. MErcure, Vénus, Terre, MArs, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune…Pluton