Savoir se réinventer, un exercice à la portée de tous ?

Qui n’a pas un jour envisagé sérieusement de tout envoyer valser ? Qui n’a pas un jour rêvé d’une vie

meilleure ? Ailleurs ? De vivre de sa passion ? Et pourtant, rares sont ceux qui sans y être contraints par les circonstances décident de tout arrêter, de démissionner d’un job généreusement rémunéré, de résilier son bail, ou de mettre les voiles au sens propre comme au figuré.

Par Cyrille Gosse*

 

La crise du corona virus, la chute des bourses mondiales et les incertitudes géopolitiques ne seront pas sans conséquences sur votre carrière. N’attendez pas le dernier moment pour devenir acteur de votre futur. Il n’est jamais trop tard. La crise d’aujourd’hui sera peut-être le déclic tant attendu. Profitez-en.

 

1ère étape – Se connaître – Se comprendre – Se (re)découvrir

A chaque grande étape de sa vie, il est normal et même sain de se remettre en cause, de se reposer les questions essentielles au bonheur. Pourquoi tant de frustration ? Pourquoi tant de stress ? Pourquoi un tel reniement de ses valeurs les plus profondes ? A quoi bon être le hamster dans la roue ?

Une remise en question s’impose. Reconnaître ce qui vous motive et vous fait avancer est essentiel à la réussite et au bonheur.

C’est le moment ou jamais de réaffirmer vos valeurs, celles qui vous sont chères, d’identifier ce qui vous motive le matin et qui vous permet de déplacer des montagnes et surtout avec qui – ou quel type de personnes – avez-vous vraiment envie de travailler ou de vivre à l’avenir.

Le bonheur vient avant tout des gens qui nous entourent et de ceux avec lesquels nous co-construisons notre projet de vie.

 

2ème étape – Vision et objectifs

Récemment, une de mes clientes s’interrogeait : « Je sais ce que je ne veux pas faire – la même chose qu’aujourd’hui mais dans une boîte différente – mais je ne sais pas ce que je veux faire ».

C’est déjà un début de solution. Admettre son insatisfaction, reconnaître son absence de vision et s’engager à prendre son avenir en mains plutôt que d’être tributaire des événements est un acte très courageux.

Dans son livre « les sept habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent » Stephen Covey insiste sur la nécessité d’avoir une vision claire de ce que l’on veut avoir accompli au terme de sa vie.

Il paraîtrait incongru de vouloir bâtir une maison sans plans. Pourquoi envisager un parcours de vie sans ne serait-ce qu’une idée générale de la destination ? Se fixer des objectifs les plus précis possibles est une première étape indispensable avant d’aborder votre nouvelle vie.

 

3ème étape – Actions et dangers

En coaching, on parle du syndrome de la maison d’hôtes. C’est un phénomène connu et assez courant. Des couples de cadres, souvent des quadras voir jeunes quinquas, le plus souvent urbains voir même très parisiens, décident de tout quitter pour investir dans un projet touristique éco-responsable le plus souvent dans le sud de la France, à la campagne ou à la montagne. Mais toujours au calme.

Malheureusement, les déçus sont nombreux. Les abandons et faillites également. Souvent, ces couples ont sous-estimé les difficultés de leur projet. Mais aussi, ils ont parfois fait une analyse erronée de ce qui leur tient vraiment à cœur.

Malgré ces échecs, n’hésitez pas à franchir le pas. Aujourd’hui, grâce aux nouvelles technologies, il n’est plus nécessaire de se jeter à l’eau du jour au lendemain. Il est possible de « tester et améliorer » votre idée sur le mode « lean start-up ».

Commencer par créer un blog, un web site présentant votre nouveau projet de vie. Les commentaires et suggestions de chacun vous permettront de préciser et d’affiner votre projet. Dans bien des cas, cela vous permettra de petit à petit vous faire connaître sous un nouvel angle.

 

En conclusion, comme le dit Alain Minc, « la vie est trop courte pour n’en avoir qu’une ». Se réinventer est le sel de la vie.

Une méthode simple en trois étapes vous permet de mettre toutes les chances de votre côté.

  • Faire un point sur vos valeurs et sur ce qui vous tient vraiment à cœur.
  • Définir ses objectifs à long terme
  • Elaborer un plan d’action

N’hésitez pas à vous entourer d’amis, d’experts voir même de spécialistes en reconversion professionnelle pour mettre toutes les chances de votre côté.

 

Cet article s’inspire en partie d’une présentation donnée par Philippe Gabilliet « Changer de vie, un art pas comme les autres » lors d’une conférence organisée par l’USI – Unexpected Sources of Inspiration – en 2019.

 

Si vous souhaitez aller plus en avant sur ce sujet, je vous suggère également de lire l’ouvrage des professeurs à l’université de Stanford, Bill Burnett et Dave Evans, Design de vie: faire le point sur sa vie et explorer les possibles.

*A propos de Cyrille

Au cours des 25 dernières années, en tant que chasseur de têtes et désormais en tant que coach en gestion de carrière, j’ai été aux côtés de milliers de cadres afin de leur permettre de prendre les bonnes décisions tout au long de leur parcours professionnel. Certains d’entre eux en ont même profité pour changer de vie.

 

Informations :

Tel WhatsApp : + 852 63067145

Email : cyrille@elevatecareer.iowww.careercoachingbycyrille.com