SAFT double sa capacité de production de batteries au lithium primaire en Chine

Leader mondial sur le marché des batteries au lithium primaire pour les compteurs intelligent, le groupe français a inauguré le 30 mars dernier sa nouvelle usine de Zuhai. Un investissement de 5 millions d’euros pour un doublement de la capacité de production annuelle de 30 à 60 millions d’unités.

Par Philippe Dova

Depuis plusieurs années, le Groupe SAFT connaît une forte croissance en Asie et plus particulièrement en Chine dans les secteurs du ferroviaire, de l’aéronautique et des compteurs intelligents.

Principal fournisseur des compagnies aériennes hongkongaises Cathay Pacific et Dragonair, il se positionne comme leader sur le marché chinois de l’aviation en fournissant des batteries aux avions de ligne Airbus et Boeing. Par ailleurs, depuis 2008, le consortium chinois COMAC utilise ses toutes dernières batteries ULM (Ultra Low Maintenance) pour assurer l’alimentation de secours de ses avions. Dans le ferroviaire, le succès est également au rendez-vous : grâce au développement d’assemblage de systèmes batteries dans son usine de Zuhai, SAFT fournit les principaux fabricants de trains en Chine. Le groupe a récemment gagné un important contrat avec le constructeur chinois CNR Changchun pour fournir des systèmes de batteries embarquées destinées aux nouvelles rames de la ligne West Island du MTR hongkongais et la ligne 6 du métro de Pékin. CSR Zhuzhou a par ailleurs intégré des systèmes batteries SAFT dans les rames de métro d’Ankara ainsi que dans des trains de banlieue exploités en Malaisie. Des systèmes batteries qui garantissent pendant 60 minutes l’alimentation de secours des principales fonctions de commande et sécurité à bord des trains (freinage, détection de fumée, éclairage de secours et ouverture des portes). Un carnet de commandes en forte augmentation face auquel la nouvelle usine de Zuhai arrive à point nommé. Par rapport à la première usine construite en 2006, la superficie du nouveau bâtiment a été quadruplée, passant de 3.000 à 12.000 m2 et l’espace dédié aux batteries ferroviaires par cinq avec une surface de 2.000 m2. Des batteries à base de nickel fabriquées à Bordeaux et assemblées à Zuhai. 10.000 m2 sont consacrés à la production d’origine de SAFT à Zuhai : les batteries au lithium primaire de différentes tailles, destinées au marché chinois très exigeant des compteurs. En 2014, la cent millionième batterie sortait de l’usine et depuis, en dépit d’une capacité annuelle de production de 30 millions d’unités et de plusieurs augmentations de la capacité de production, l’ancienne usine ne disposait plus de la capacité suffisante pour répondre à la demande du marché. Fin 2016, la capacité de production de l’usine inaugurée le 30 mars sera de 60 millions d’unités par an.

Un chiffre qui confirmera SAFT dans sa position de leader mondial sur le marché des batteries au lithium primaire. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros en 2015 et détient 45 % de parts de marché. 45 millions de batteries au lithium primaire sont destinées à alimenter des compteurs d’électricité, de gaz, d’eau et de chaleur déployés par des gestionnaires de réseaux locaux uniquement en Chine !

Au-delà de l’Empire du Milieu, le groupe français est leader mondial des batteries pour l’espace (le robot envoyé sur Mars est équipé de batteries SAFT) et la défense avec ses technologies Li-ion, déployées aussi dans les marchés du stockage d’énergie, des transports et des réseaux de télécommunications.

SAFT ce sont plus de 4.100 salariés présents dans 19 pays et 14 sites de production dans le monde. Une réussite française pour une marque dont la connaissance du grand public se limite le plus souvent à la pile SAFT Leclanché et à ses campagnes publicitaires le long des nationales et à la télévision dans lesquels l’A.D.N. de haute qualité et performance propres au groupe était également inscrit.

Philippe DOVA

Editeur associé du magazine Trait d’Union, Philippe DOVA est également le correspondant de la radio RTL, du Groupe HIkari pour Hong Kong, Macao et le sud de la Chine, de TV5MONDE à Hong Kong, Macao et en Chine, du Bulletin Européen du Moniteur (Groupe Moniteur) en Asie. Il collabore régulièrement à la réalisation pour les chaînes de télévisions francophones d’émissions comme « Faut Pas Rêver », « Thalassa » (France 3), « Turbo » (M6), « Les Nouveaux Explorateurs » (Canal +), « TTC » (RTS)…