La chronique de Stéphanie Au clair de la lune mon ami…

Par Stéphanie Delacroix

Pierre, Pierrot, Peter sans accent – avec accent c’était le mois dernier – Piotr, Petrus (à la vôtre !), Pedro, Pietro…. C’est un prénom rassurant, solide (comme un roc), immarcescible, personne depuis l’âge éponyme (Pierre ? présent ! Pierre ?…) n’a eu trop envie de jeter la pierre à Pierre. C’est rarement de sa faute s’il fait froid à pierre fendre, que certains sont malheureux comme les pierres, que d’autre ont un cœur de pierre et qu’il y a parfois anguille sous roche. Il existe une grande variété de pierres, des qui roulent sans amasser de mousse, celles qui roulent en semant moult chansons indispensables, celles qui sont précieuses ou semi-précieuses, les ponces, les philosophales, celles à feu, d’achoppement, les blanches qui marquent et évidemment celles qui font deux coups, sans oublier celui qui garde les portes du paradis, et celui qui chante des chansons avec le zizi, enfin sur le zizi…non plus, bref Pierre Perret quoi.
En anglais une pierre c’est une stone – attention une stone c’est aussi une unité de mesure : 6.35 kg et des poussières – même si la pierre est dans son état normal, pas droguée, pas ivre et qu’elle n’est pas mariée à Éric Charden. En indonésien une pierre c’est batu (prononcer batou) et perdre toute volonté comme se dit patah batu hatinya (briser / pierre / du cœur) comme moi quand je perds toute volonté d’avoir des oreilles (ou des yeux, merci youtube) ou de comprendre le français quand j’écoute (je vous rassure ça m’arrive peu) l’Amour pas la charité de Stone et Charden justement.


En japonais les pierres 石 (ishi) sont assez présentes dans la symbolique bouddhiste, comme en témoigne l’expression 石の上 にも三年 いしのうえにもさんねん, ishi no ue nimo sannen : (石の上 = sur une pierre / 三年 = trois ans). « Même (assis) sur une pierre trois ans » et qui veut bien sûr dire que la patience vient à bout de tout, et oui même de Stone et Charden. La Chine est comme on le sait à un jet de pierre du Japon, une pierre s’y écrit aussi 石et se dit (shí). En Chine comme à Yeurs une pierre sert à construire des maisons, des routes tout ça – tout ça à illustrer de beaux exemples de sagesse populaire, « Ce que l’on apprend durant l’enfance est mieux gravé que dans la pierre », « Il ne faut jamais lancer de pierre quand on habite une maison de verre », « Quand la pierre tombe sur l’œuf, pauvre œuf. Quand l’œuf tombe sur la pierre, pauvre œuf. », et à jouer à Pierre – Feuille – Ciseau – Lézard – Spock. La variante de Sheldon dans la série TBBT (The Big Bang Theory, je précise pour celles et ceux qui habitent sous une pierre).
Oui, c’est mieux avec Lézard et Spock sinon, ça fait trop de matchs nuls (75 % des fois si on joue avec quelqu’un qu’on connait). Il suffit d’ajouter que la pierre écrase le lézard, que le lézard empoisonne Spock, que Spock désintègre les ciseaux, que les ciseaux décapitent le lézard, que le lézard mange le papier, que le papier prouve que Spock peut avoir tort (et le tort tue), et finalement que Spock pulvérise la pierre. Pas la peine de me la jouer puristes, la version est reconnue par https://www.wrpsa.com/ la très officielle world rock paper scissors society (basée Ottawa), qui organise des compétitions officielles et propose aussi des parties en ligne, n’hésitez pas l’affiliation est gratuite, qui sait il y’a peut-être un.e futur.e champion.ne du monde parmi nous.
Le jeu, vieux de 2000 ans, shoushiling, nous est arrivé de Chine via le Japon, la première version opposait limace (ou scolopendre c’est pas très clair) / grenouille / serpent avant d’opposer renard / chef de village / chasseur avant de devenir au 17e siècle pierre / feuille / ciseau じゃんけんぽん (jankenpon).
Et au Japon c’est sérieux janken, le jeu a par exemple été choisi en 2005 par une entreprise japonaise pour choisir qui de Sotheby’s ou Christie’s allait organiser la vente de sa petite collection de toiles impressionnistes (estimée à 20 millions de dollars, forcément avec du Van Gogh, du Picasso et du Cézanne dedans). Christie’s conseillée par une paire de jumelles de 11 ans a choisi ciseaux (parce que pierre est trop attendu), alors que Sotheby’s pensant être confrontée à un simple jeu de hasard a, sans réfléchir, choisi feuille. Tst, tst bye-bye les millions de dollars de commission…
En 1932, le jeu était encore totalement inconnu aux USA puisqu’un article du NYT en explique le principe.


Rock / Paper / Scissors est maintenant tout à fait universel, avec plusieurs variantes locales, comme l’addition du puits en France, et la version indonésienne que j’aime aussi beaucoup Manusia / Semut / Gajah : Humain (index tendu) / fourmi (petit doigt levé) / éléphant (pouce levé) (1). Universel et même trans-espèces puisque des chercheurs japonais (évidement) on réussit en 2017 à apprendre à jouer à shifumi (oui dans les cours de récré, nos petits singes appellent ça faire shifumi / chifumi / chifoumi) à des…chimpanzés. Je vais essayer avec mes chats et je vous laisse départager à shifumi les bonnes résolutions de vos familles et groupes d’amis ou de collègues pour 2020 !

1. L’humain écrase la fourmi, l’éléphant écrase l’humain, la fourmi entre dans l’oreille de l’éléphant et lui mange le cerveau, si, si !