Comprendre les enjeux de nos territoires : Le Grand Genève

L’immobilier représente une part importante du patrimoine des particuliers (65 % en moyenne). Une des règles d’or pour investir ? Le lieu, le lieu, le lieu. L’équipe de Patrimolink accorde une importance toute particulière à l’analyse des territoires et vous proposons les six prochains mois un résumé des études détaillées que nous conduisons sur les grandes villes de France (Paris, Bordeaux, Lille, Toulouse, Nantes à venir) et ce dans l’objectif de comprendre les aménagements et ainsi repérer les opportunités d’investissements immobiliers.

Notre analyse s’organisera autour de 4 piliers essentiels à l’évolution pérenne de nos territoires: l’emploi, l’éducation, le logement et les transports.

1 mois = 1 ville, c’est parti !

Et nous débutons avec le Grand Genève !

Anciennement espace transfrontalier Franco-Valdo-Genevois, Le Grand Genève s’étend sur le district de Nyon, le canton de Genève, l’Ain et la Haute-Savoie.

Cet espace et en plein essor et son développement se centre actuellement sur Le Grand Genève Français composé de 110 km de frontière. Le marché immobilier est en pleine expansion dans la zone: 6300 logements en moyenne ont été construits chaque année entre 1999 et 2010.

La population du Grand Genève ne cesse de croître (+37 % entre 1990 et 2014) et le cap symbolique du million d’habitant devrait être franchi en 2017 et est déjà considéré comme la deuxième agglomération de Rhône-Alpes.

L’EMPLOI : Genève est un pôle international qui fournit des emplois à toute la région. La ville est une place financière importante et de nombreuses organisations internationales y siègent : ONU, OMC ou encore le CERN avec des branches également à Saint-Genis-Pouilly (01). L’horlogerie et les entreprises high-tech se développent et restent un important pôle créateur d’emplois.

Le fort pouvoir d’achat des frontaliers dynamise les activités commerciales, artisanales et touristiques côté français. Le but du Grand Genève est de rééquilibrer la répartition des emplois sur le territoire. D’ici à 2030, 100’000 emplois devraient être créés, dont 30 000 en France.

L’EDUCATION : Avec plus d’une dizaine d’universités et d’écoles supérieures dans le canton, Genève s’inscrit 8ème au classement des villes les plus agréables du monde pour étudier en 2016. L’Université de Genève fournit environ 4 500 emplois à la région, et recense 4 457 diplômés et 16 530 étudiants en 2016.

Le CERN compte 21 pays membres du projet qui contribuent tous financièrement pour un budget total de 1’108 milliards de francs suisses et fournit 16’200 emplois à la région.

LE LOGEMENT : La France fournit 65 % des logements du Grand Genève. Selon le site www.grand-genève.org en 2009, « Les 2/3 des nouveaux arrivants en France étaient de nationalité Suisse ». L’enjeu du Grand Genève est de rééquilibrer la production de logements entre les parties françaises et genevoises: 6500 logements/an en France, c’est l’objectif à atteindre pour un futur rééquilibre.

LES TRANSPORTS : Le Grand Genève vise à mettre en place un système de transport métropolitain complet.

• Le Léman Express (CEVA) est un nouveau tronçon ferroviaire de 16km reliant le réseau ferroviaire suisse et français via 7 gares. Il entrera en service en 2019 et mettra en relation 45 gares sur 230 km de réseau. Le Léman Express reliera Annemasse et Genève en 20 minutes, alors qu’actuellement aucune ligne directe n’existe.

• Les tramways :

– prolongement de la ligne 12 au centre d’Annemasse estimé

– en 2019,

– prolongement de la ligne 15 jusqu’à Grand-Saconnex en

– Suisse, puis jusqu’à Ferney-Voltaire. Il desservira le Cercle de

– l’Innovation.

Ferney-Voltaire, Saint-Genis-Pouilly et Saint-Julien-En-Genevois joueront ainsi un rôle d’une importance capitale dans le dynamisme de l’agglomération du Grand Genève. Avec de fortes perspectives de croissance d’ici à 2030, le territoire du Genevois va peu à peu s’unifier dans un projet métropolitain de grande ampleur.

La présence d’un pôle de compétitivité économique et académique au cœur de la métropole, couplée d’un développement considérable des moyens de transport, confère à cette région, où il fait bon vivre, une attractivité très importante. Les enjeux en terme de logements y sont donc nombreux et les rentabilités d’exploitation font partie des meilleures observées sur le territoire.

Pour davantage d’information, consultez : www.patrimolink.com

Contact : info@patrimolink.com