Chronique historique

Episode 1. Les sœurs Soong et la Chine moderne

S’il est une famille qui a influencé la Chine moderne, c’est bien celle des Soong. Issue de la lignée de Charlie Soong, un entrepreneur chinois chrétien formé aux États-Unis, la famille Soong et en particulier les trois filles de Charlie, Mei-ling, Soong Ching-ling et Ai-ling a contribué directement à des basculements majeurs sans lesquels la situation géopolitique du monde ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui.

Par Didier Pujol*

 

L’histoire de Charlie Soong

D’origine hakka, Charlie Soong est né en Chine en 1863. Très jeune, il est envoyé aux États-Unis pour travailler chez son oncle qui vit dans le Chinatown de Boston. Il s’enrôle ensuite dans les garde-côtes américains avant de se convertir au christianisme. C’est un magnat du tabac, Julian Carr, qui lui donnera sa plus grande chance en le parrainant dans des études supérieures. Il envoie en effet son protégé au Trinity College (Duke University aujourd’hui), dans le but de le renvoyer en Chine comme missionnaire méthodiste. Après ses études, Charlie est effectivement envoyé en 1886 dans une des nombreuses missions chrétiennes de Shanghai pour y accomplir son sacerdoce. Or, rapidement, le jeune garçon se sent mal à l’aise avec les règles imposées par l’Église et ne tarde pas à se lancer dans les affaires en parallèle. Il crée une imprimerie qui rencontre un certain succès car les idées nouvelles introduites par le contact avec les Occidentaux venus s’installer en Chine, ont besoin de support pour se développer.

Charlie Soong lui-même est rapidement emporté par le mouvement politique qui vise à renverser les empereurs manchous et faire rentrer la Chine dans une ère moderne. Il rentre alors dans la « Bande rouge », une société secrète dont fait partie un certain Sun Yat-sen, futur président de la République de Chine. Charlie va servir d’argentier à Sun Yat-sen, soutenant sa campagne et payant pour ses nombreux déplacements à l’étranger, au Japon notamment. Entre-temps, il se marie et son épouse donne naissance à six enfants entre 1890 et 1907: Ai-Ling, Ching-Ling et Mei-Ling, trois filles et Tse Ven (T.V.), Tse Liang (T.L) et Tse An (T.A.) pour les garçons. Charlie veut que tous ses enfants sans exception reçoivent la même éducation moderne que lui et les envoie étudier à tour de rôle dans les meilleures universités des États-Unis. Cette conception est totalement inédite pour l’époque, en particulier pour les filles qui ont encore pour la plupart, rappelons-le, les pieds bandés, en signe de soumission aux traditions et à la gente masculine. Le destin des trois jeunes filles sera par conséquent exceptionnel et aura une grande influence sur l’histoire de la Chine !

En 1911, le mouvement emmené par Sun Yat-sen débouche sur la révolution chinoise qui met fin à 4.000 ans de pouvoir impérial. La république est déclarée en 1912 et Sun Yat-sen devient un temps président. Pour Charlie et sa famille, l’avènement de ce régime qu’ils ont soutenu va permettre aux enfants de jouer pleinement un rôle dans la société nouvelle. Les trois soeurs Soong, en plus d’être très belles, reviennent en Chine avec des idées et une éducation modernes, parlent parfaitement l’anglais et peuvent bénéficier des relations politiques et professionnelles de leur père.

La suite le mois prochain : Ne manquez pas “Trois soeurs dans la Chine Nouvelle”

 

*Didier Pujol est historien, guide et conférencier

www.chinaworldexplorers.com

didier.pujol@chinaworldexplorers.com