Ce qu’il faut savoir sur la vaccination pour enfants à Hong-Kong

Les calendriers de vaccination pour enfants variant d’un pays à l’autre, il est important pour les parents expatriés d’être vigilants quant à la mise à jour des vaccins de leurs enfants. Au cours d’un entretien avec AD MediLink, le pédiatre Simon Wong** présente les options des secteurs public et privé en matière de vaccination pour enfants. Par Amélie Dionne-Charest*

Certains vaccins sont-ils obligatoires à Hong-Kong ?

La vaccination n’est pas obligatoire à Hong-Kong. Cependant, de nombreuses garderies et écoles n’accueillent pas les enfants dont les vaccins ne sont pas à jour. Les règles de vaccination varient d’une institution à l’autre et certaines écoles décident de vacciner les enfants sur place.

Quels sont les vaccins disponibles dans le secteur public et comment fonctionne le programme de vaccination infantile de Hong-Kong ? (Hong-Kong Childhood Immunisation Programme)

Le gouvernement hongkongais fournit une gamme relativement large de vaccins pour les enfants :

  • BCG (contre la tuberculose)
  • Hépatite B
  • Vaccins et rappels pour le DTaP VPI (contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite)
  • Vaccin antipneumococcique PCV (13-valent en flacon à une dose)
  • ROR et les rappels (rougeole-oreillons-rubéole)
  • Varicelle

Ces vaccins sont gratuits pour les personnes éligibles (titulaires d’une carte d’identité de HK). Pour les autres, la participation est de 365 HK$ par visite.

Alors que le BCG et la première dose pour l’hépatite B sont donnés aux nouveaux nés dans les hôpitaux publics avant leur sortie, les premières séries de vaccins des 18 premiers mois de la vie de l’enfant sont données par les Centres de santé de la mère et de l’enfant (Mother and Child Health Centres). Quant aux rappels de vaccin, ils sont administrés dans les écoles publiques par les infirmières du ministère de la Santé.

La majorité des pédiatres et des cliniques du secteur privé suivent-ils ce programme de vaccination infantile ?

Les pédiatres du secteur privé ont une approche davantage flexible et légèrement différente. Les délais de vaccination sont identiques mais ils proposent une gamme de vaccins plus large. Ils recourent souvent à des vaccins combinés afin de faire moins d’injections à l’enfant. Par exemple, ils utilisent souvent le vaccin « 6 en 1 » qui comprend l’hépatite B, le DTaP IPV et l’HiB. Cela implique qu’ils ne pratiquent qu’une injection au lieu de 3, accélérant ainsi le processus et diminuant l’inconfort pour l’enfant. Les praticiens du secteur privé proposent également des vaccins facultatifs, comme le rotavirus, l’HiB, l’hépatite A et des vaccins méningococciques.

Quels sont les vaccins uniquement disponibles dans les cliniques privés ?

Quelques vaccins ne sont proposés que dans le secteur privé : les vaccins contre la grippe, l’hépatite A, l’haemophilus influenzae de type B (HiB), méningites, l’encéphalite japonaise, et autres vaccins combinés variés.

Dans quelle mesure les politiques de vaccination infantile à Hong-Kong diffèrent-elles de celles des autres pays ?

Le calendrier des vaccinations infantiles à Hong-Kong est identique à celui des pays européens et occidentaux. À Hong-Kong, le BCG et l’hépatite B sont injectés plus tôt en raison d’une présence plus importante de la maladie au niveau local. Les autres vaccins, comme l’haemophilus influenzae de type B (HiB), et les vaccins méningococciques ne sont généralement pas réalisés car les infections concernées sont moins présentes à Hong-Kong.

*Directrice générale d’AD MediLink Ltd, société de conseil spécialisée en assurances santé et accompagnement santé des expatriés à Hong-Kong (adionne@admedilink.com ; +852 6608 0054).

** Dr. Simon Chi On Wong, Room 1006, Capitol Centre Tower 1, 5-19 Jardine’s Bazaar, Causeway Bay ; +(852) 2890 3316

Amélie DIONNE-CHAREST

Co-fondatrice et Directrice générale d’AD MediLink, société spécialisée dans le conseil et l'accompagnement des entreprises et des expatriés en matière de santé à Hong-Kong, en France et en Suisse.